Le projet de vie de la Maison Sainte Marie est voulu, par les équipes pluri-professionnelles comme un projet global du « prendre soin ».

Nous travaillons et pensons ensemble une dimension multifactorielle, globale, environnementale et citoyenne de l’accompagnement.

Le projet de vie de la Maison cherche à instaurer une Politique d’accompagnement de toutes les avancées en âge.

Dans un discours à la Fondation Nationale de Gérontologie, le 31 mai 1989, Théo Braun (Ministre délégué aux personnes âgées) rappelait que : « Outre la prise en charge médicale nécessaire, la plus grande attention doit être apportée à la satisfaction des  besoins relationnels et affectifs des personnes âgées. Les soins techniques les plus perfectionnés ne viendront pas à bout des problèmes de santé quand la relégation sociale, morale et affective est présente ».

S’il est nécessaire de repenser et d’augmenter l’offre de services, il est toutefois utile de rappeler les points énoncés par Théo Braun, relatifs à un besoin de prise en charge globale des Personnes, alliant les dimensions sociales, morales, affectives et pas seulement pathologiques, dans le respect de l’individu, de sa culture, de ses habitudes et de ses droits fondamentaux.